Quel sport pour les seniors ?

Quel sport pour les seniors ?


Il est reconnu maintenant que de faire du sport après 60 ans est bénéfique pour la santé et le mieux vieillir. L’objectif n’est pas de rechercher la performance mais de se maintenir en forme, de prévenir le vieillissement par une activité physique régulière. Mais tous les sports sont-ils adaptés aux seniors ?

Avec l’âge, les capacités physiques diminuent : la force musculaire, la capacité respiratoire, la masse osseuse, la souplesse des articulations… Le corps ne répond plus comme avant et les maladies dues au vieillissement apparaissent : hypertension, diabète, maladies cardiaques, maladies articulaires, obésité, dépression…

Afin de lutter contre ce déclin et de prévenir ces maladies, il faut pratiquer une activité physique régulière. Mais attention, il ne faut pas pratiquer n’importe quel sport et n’importe comment.

Tout d’abord il est une précaution élémentaire à prendre avant de commencer une activité physique : faire un bilan médical complet, si possible avec un médecin du sport. Les résultats donneront une indication des activités adaptés à l’état de santé du senior. Ensuite, quand on fait du sport après 60 ans, il faut adapter son effort physique qui doit être moins intense que quand on était jeune. Il faut également allonger le temps de récupération.

SI l’on respecte ces règles, la plupart des sports peuvent être pratiqués par les seniors. Mais il est évident que les sports d’endurance sont favorisés : la marche nordique, la natation, le vélo, le jogging… Des sports doux sont également conseillés, notamment lorsque l’on débute : le yoga, le taï chi, l’aquagym, la gymnastique, la marche…

A l’inverse, les sports intensifs avec changements de rythme ou changements fréquents de direction et d’appuis sont déconseillés : football, rugby, tennis, basket…

Bien évidemment tous les seniors ne sont pas égaux devant le sport. Ceux qui n’ont jamais cessé de pratiquer une activité physique peuvent, sous contrôle, pratiquer des sports plus physiques que ceux qui reprennent le sport après des années d’arrêt. Ceux-ci doivent d’ailleurs redémarrer progressivement avec des sports très doux et avec modération.

En résumé, un senior qui pratique une activité physique doit être capable de connaitre ses limites. Pour cela il doit apprendre à connaître son corps et se faire aider par un médecin. C’est l’assurance de pratiquer un sport qui sera bénéfique pour sa santé sans prendre le risque de la mettre en danger.